Review Soirée Game Factory #1

Written by | Actualités IGF, Jeux, Tests

Avant de revenir en images sur la soirée Playtest, retrouvez notre test maison du dernier né de Nova-Box, le bien nommé Seers Isle !

Lors du premier événement nommé Game Factory, lieu de partage autour du jeu vidéo, nous avons pu tester, Epaia et moi, une démonstration du prochain jeu du studio bordelais Nova-box, le bien nommé Seers Isle.

Littéralement l’île des prophètes, le jeu nous introduit dans la fureur d’une eau tempétueuse, l’embarcation des héros s’échouant sur l’île qu’ils avaient prévue d’accoster. Sur la plage déserte, rien n’indique encore si ces jeunes gens se connaissent vraiment. A la fin de la démo, il semble d’ailleurs qu’on soit dans une oeuvre qui ne livrera pas ses personnages sur un plateau. Epaia ayant trouvé les personnages bien campés, chacun avec sa propre personnalité, même si l’on retrouve les éternels barbares bougons, la douce soigneuse et autres poncifs du genre, ils expriment assez rapidement leurs différences dans des interrogations quant à ce qui les attend.

 

seers-isle

 

Volontaire pour porter le rôle de chaman de leur tribu, tous (?) espèrent obtenir le don de guérison et de prescience en passant des épreuves que l’île va leur imposer. Entre méfiances et indifférences, un premier choix intervient au sein du groupe : faut il prendre par l’intérieur ou longer la côte ? Et bientôt d’autres questions vont s’imposer dans les esprits : Est-on vraiment préparé à cette épreuve ? Peut-on faire confiance aux esprits qui semblent hanter les lieux ? Et qui est ce narrateur qui raconte l’intrigue ?

Seers Isle reprend techniquement ce qui a fait l’attrait de Along the Edge. Graphisme éthéré, bulles de discussions, choix aux conséquences incertaines, je suis pour ma part en terrain connu. Pourtant, Seers Isle est bien loin du bocage français et s’illustre clairement dans un cadre scandinave à la nature inconfortable et bruyante. Plus fantastique encore, cette aventure à laquelle se livre ces apprentis chamans, risque de surprendre. Au bout d’une demi-heure, Epaia et moi avons été enchanté par l’ambiance dans laquelle nous avons été plongé. Les bases de la mythologie opèrent et a laissé Epaia admirative face aux paysages représentés.

 

seers isle 2

 

Ma seule crainte, qui a été plus ou moins désarmé par les développeurs, restent ce guide visuel qui sort un peu de l’intrigue lorsque des choix sont faits. Censé représenter l’orientation du joueur, ils sont volontairement plus flous que dans le précédent jeu et permettent au moins à ceux qui le désirent, de connaître l’impact de ses choix sur le récit.

Musicalement, j’avais rarement profité d’une synergie aussi prégnante entre le son et l’image. Chaque tableau s’accompagne d’une bande sonore évolutive qui illustre parfaitement l’action. Sur les hauteurs, vous entendrez le vent souffler, au coin du feu, le bois brûler. Une très bonne idée.

 

Si cette démo de Seers Isle pèche encore par des choix assez vagues ou la longueur de certains passages pour Epaia, nous sommes d’accord pour accorder à cette demi-heure un goût de reviens-y tant l’île mystérieuse donne envie d’en découvrir plus. Avec ses personnages réussis et son ambiance sonore folle, Seers Isle ne devrait pas passer inaperçu cette année.

 

Quelques images de la soirée Playtest #1 !

Game Factory Seers Isle Game Factory Seers Isle

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RDV en Juin pour la Game Factory #2 ! 😉

Last modified: mars 29, 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Indie Game Factory

Upgrade ton stuff en t'inscrivant à la newsletter !